EPOREDO


accueil

index alphabétique

HAUTE ANTIQUITE

Anciennes Civilisations

plan

page suivante

page précédente

On aura reconnu que le même toît cité par Max Müller est celui qui a abrité les Aryas, ancêtres des indo-européens,
auxquels sont consacrés les pages suivantes
     
     


LES ARYAS PRIMITIFS. - PREMIERE PATRIE, CIVILISATION ET MIGRATIONS
(chapIII)
§ 1

Les anciennes civilisations aryenne, mongolique, sémitique et égyptienne.(§1)

Trois grandes civilisations se disputent la domination du monde depuis un temps immémorial.

Ce sont
:

la civilisation dite indo-germanique, indo-européenne ou aryenne ;

2° la civilisation dite mongolique, turco-mongole, touranienne, finno-tartare, ouralo-altaïque, etc.;

3° la civilisation dite sémitique ou syro-arabe. [......]

Les récents progrès de la science, notamment ceux de la linguistique, ont montré que ces trois civilisations sont nées chez trois groupes d'hommes différents, n'ayant alors entre eux aucune espèce de rapports sociaux, puisqu'on constate une différence radicale entre leurs premiers concepts intellectuels, notamment entre leurs langues.

Si, dans la suite des temps, quelques peuples appartenant à l'une de ces civilisations ont emprunté quelque chose à une civilisation voisine, on en trouve l'explication dans les rapports qui se sont établis entre les différents peuples pendant leurs guerres pour la possession du sol, et surtout dans les relations plus intimes occasionnées par l'assujettissement de certaines nations à d'autres.

Ces trois civilisations sont donc nées comme si elles étaient l'évolution intellectuelle de trois groupes d'hommes d'origines distinctes, dont chacun aurait d'abord vécu isolément, sans s'inquiéter de ce qui se passait chez les groupes voisins.

C'est ce que Max Müller a voulu exprimer dans cette phrase :

« On n'en peut douter désormais ; il y a eu un temps où les ancêtres des Celtes, des Germains, des Slaves, des Grecs et des Italiens, des Perses et des Hindous, résidaient ensemble sous le même toit, séparés des ancêtres de la race sémitique et de la race touranienne. » (La science du langage, p. 95.)

.

Quant à l'antique civilisation égyptienne, elle s'est développée chez un peuple d'origine nubienne,[...] et cette civilisation a surtout agi sur l'avenir de l'humanité par l'intermédiaire des Sémites, après les conquêtes des Egyptiens en Asie, sous les pharaons du nouvel Empire, sous la XVIIIe et sous la XIXe dynastie

Piétrement 1882

page suivante

accueil

plan